FANDOM


Nyoï Bo également appelé le bâton magique dans la version française de la série animé Dragon Ball fut longtemps l’arme de prédilection de Son Gokû. Ce bâton à la particularité de s'étendre à l'infini.

Caractéristique

Nyoi bo2

Nyoï Bo est un élément repris de la légende du roi des singes, elle caractérise ainsi Son Gokû/Sun Wukong. Dans le manga, cet objet écrit en chinois afin de garder la cohérence avec la légende d'origine.

Cet objet sera d'un grand secours à Son Gokû au début de l'aventure. Son Gokû vaincra notamment quelques adversaires avec notamment le Ptéranodon qui avait capturé Bulma.

Nyoi bo vs sabre

Cet arme est peut être encore plus solide que de nombreux sabres, selon Son Gokû, rien ne résiste à son Nyoi-bō. Le sabre de Tao Pai Pai en fera les frais.

Auparavant, le ninja Murasaki lui aussi sera mis en échec par cet arme.

Nyoboi en appuie

Par la suite, Son Gokû détournera son utilisation, ainsi il lui permettra pour atteindre des hauteurs importantes, comme lorsque Son Gokû poursuit dans les airs Tambourine. Gokû s'en servira même d’appuis pour atteindre Piccolo Daimaô peu après une blessure au genou.

Ce n'est qu'après la défaite contre Piccolo Daimaô que maître Karin révélera la véritable utilisation du Nyoi-bô, en effet ce bâton est supposé relié le palais de Karin à celui de Dieu. Arrivé au palais de Dieu, le bâton se bloque dans le trou prévu à cet effet. Cependant, Son Gokû le récupérera peu après son entrainement chez Dieu.

Nyoi bo mis en jeu

Cet objet sera revu ensuite dans les deux premiers films de Dragon Ball Z. Beaucoup plus tard, lors de la Saga Garlic Jr, Karin mettra en jeu le Nyoi-bō face à Maron.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .