FANDOM


Hoï (ホイ) est un sorcier, il apparaît dans le Film 13 : Dragon Ball Z - Ryūken Explose !! Si Gokū ne le fait pas qui le fera ?

Caractéristiques et personnalité

Hoï est le dernier sorcier connu de sa race, qui fut responsable de la destruction de la planète Konats. Il parvient à duper les héros afin de libérer Tapion. Il est fourbe et se sert d'Hirudegarn pour dominer le monde, ce rôle n'est pas sans rappeler Babidi, ou même encore Paragus dans le huitième film.

Et tout comme les personnages cités ci dessus, et dans ce schéma là, la créature piétine son créateur sans aucun regret.

Histoire

Film 13 : Dragon Ball Z - Ryūken Explose !! Si Gokū ne le fait pas qui le fera ?

Hoi film

Le clan de Hoï créa avant l'an 226 la créature Hirudegarn. Celle ci s'attaqua aux habitants de la planète Konats. Mais grâce au dieu combattant de cette planète, le monstre fut tranché en deux. Depuis ce jour là, Hoï cherchera à retrouver les deux partis du monstre gardé par Tapion et Minoshia.

Hoi se prépare à attaquer Tapion

Hoï fait une apparition qui alerte Son Gohan et Videl, les deux supers héros de Satan City. Hoï raconte qu'un super héros du nom de Tapion mais celui ci est bloqué dans une boite à musique, selon Hoï, seul le dragon Shenron peut le libérer.

Son Gokû lui-même ne parvient pas à ouvrir la boite à musique. Shenron est donc invoqué à grande hâte. Naturellement, Tapion se montre hostile envers Hoï d’emblée de jeu. Il fait intervenir la partie basse de Hirudegarn sur la ville.

Mort de Hoi

Par la suite, il s'en prend directement à Tapion et tente de lui dérober son ocarina qui renferme la partie de Hirudegarn mais Trunks s'en mêle et rejoint le coté de son héros. Bien plus tard, Hoï parvient pendant un moment d'inattention de Tapion à réveiller définitivement la créature.

Pendant la bataille, il est finalement écraser par Hirudegarn, sa propre créature.

Galerie

Navigation

Film 13
Konatziens TapionMinoshiaLe dieu de la planète Konatz
Rituel des sorciers HoïHirudegarn
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .