FANDOM


Dragon Ball Z - La résurrection de la Fusion ! Gokū et Vegeta (ドラゴンボールZ 復活のフュージョン!!悟空とベジータ) est le douzième film de Dragon Ball Z, il est sorti le 4 mars en 1995 au cinéma au Japon et le 21 octobre en France directement au cinéma.

Le film est réalisé par Shigeyasu Yamauchi, le film est baptisé en France Fusion.

Résumé

Au Royaume des morts, un nouveau tournoi a été organisé par Daï Kaïo, Son Gokû et Paikuhan se débarrassent aisément des autres combattants.

Goku et Paikuhan

Entretemps, Saiké Oni, un salarié de Enma Daiô commet une grosse imprudence puisque par mégarde il libère tous les mauvais esprits, ce dérèglement le transforme lui-même en un monstre à la forme étonnante du nom de Janemba.

Daï Kaïo alerté malgré la distance somme à Son Gokû et Paikuhan de se rendre sur place. Ils ne parviennent cependant pas à délivrer Enma Daiô de sa prison. Janemba se révèle être l'investigateur de ce trouble et choisit de lui même Son Gokû comme adversaire.

Sur terre, une armée de zombies fait son apparition, Son Gohan habillé en justicier intervient, en compagnie de Videl. Son Goten et Trunks quant à eux trouvent les Dragon Ball pour mettre fin à cette situation.

Freezer revient sur terre

Freezer refait également son apparition, avec une horde d'anciens adversaires (Nappa, Bojack etc) mais il est vaincu très brièvement par Son Gohan. Malgré cette victoire, Shenron est incapable de redresser la situation.

Son Gokû affronte le terrible Janemba qui se révèle être un magicien imprévisible, parvenant même à créer un sosie de Gokû pour contrer son Kaméhaméha. Devant sortir le grand jeu, le stade du Super Saiyan 3 terrasse Janemba mais revient aussitôt dans une apparence beaucoup plus terrifiante

Malgré une vaillante riposte du héros, Janemba l'emporte grâce à ses nombreux pouvoirs qui sèment la confusion. Vegeta intervient mais est vaincu un bref instant par Janemba. Son Gokû lui conseille fortement de fusionner avec lui pour vaincre ce terrible adversaire.

Janemba vs Gogeta

A contre cœur, Vegeta s'emploie à apprendre la danse des Métamols, mais il échoue et donne naissance à Véku, une fusion raté des deux héros. Malgré cette imposture, Veku est suffisamment imprévisible pour gagner du temps face à Janemba.

Paikuhan qui est enfin parvenu à libérer Enma Daiô retarde Janemba, mais ce fait assommer par celui-ci. Gogeta voit donc le jour et terrasse en quelques instants le redoutable Janemba. Après quoi, Vegeta revient sur terre et les habitants de la terre sont également soulagés de la fin de ce dérèglement.

Distribution

Personnages Nom des acteurs (Japonais) Nom des acteurs (Français)
Son Gokû Masako Nozawa Patrick Borg
Son Gohan Masako Nozawa Mark Lesser
Son Goten Masako Nozawa Brigitte Lecordier
Vegeta Ryō Horikawa Eric Legrand
Videl Yūko Minaguchi Brigitte Lecordier
Trunks Takeshi Kusao Brigitte Lecordier
Paikuhan Hikaru Midorikawa Denis Laustriat
Mister Satan Daisuke Gōri Frédéric Bouraly
Bulma Hiromi Tsuru Céline Monsarrat
Chichi Naoko Watanabe Céline Monsarrat
Maître Kaio Joji Yanami Pierre Trabaud
Kaïô (Ouest) Bin Shimada Brigitte Lecordier/Philippe Ariotti
Kaiō (Sud) Kazuyuki Sogabe Georges Lycan
Kaïô (Est) Keiko Yamamoto Claude Chantal
Daï Kaïo Saikachi Ryūji Serge Bourrier
Enma Daiô Daisuke Gōri George Lycan
Janemba Tesshō Genda Frédéric Bouraly
Le directeur Bin Shimada Eric Legrand
Freezer Ryuusei Nakao Philippe Ariotti
Jeese Kazumi Tanaka -
Narrateur Masakazu Morita Georges Lycan

Commentaires

Janemba pouvoirs
  • Ce douzième film marque l'arrivé du terrible Janemba, il aurait pû être un dérivé de Majin Boo si ses pouvoirs n'avaient pas été aussi singuliers. En effet, le film fait souligner que Son Gokû lui donne du fil à retordre mais parvient à l'emporter en raison de ses nombreux pouvoirs le rendant difficile à atteindre.
Janemba ancienne couleur
  • Notons que le film prévoyait à la base d'autres couleurs pour Janemba, mais le résultat n'a pas été retenu, il apparait donc avec un rouge "vif" faisant penser à un diable, ce qui est plutôt adapté en raison de l'origine du personnage.
  • Paikuhan fait sa première apparition dans un film, c'est dire si ce personnage était populaire à l'époque, alors qu'il provient d'un filler mais par la force des choses, son bakground s'intègre parfaitement dans l'univers de Dragon Ball. Malgré tout, le film le mettra rapidement sur la touche, il sera toutefois le seul protagoniste à comprendre le point faible de Janemba.
  • Un nouveau tournoi de l'au delà à lieu, l'occasion de revoir d'autres combattants tels que Frog, Acqua etc qui font des caméos.
  • Freezer ressuscite, et même s'il n'est pas le plus puissant de la troupe (Bojack est également présent), il semble diriger les vilains de l'armée des morts. Contrairement à ce que pouvait faire croire l'affiche du film, son sort est vite scellé par Son Gohan. Le fait que Son Gohan vainc Freezer d'un simple coup de poing est un rappel immédiat au propos de Kaïô Shin, lorsqu'il révélait que les gens de son groupe pouvait vaincre le tyran d'un seul coup, Son Gohan ayant bénéficié de nouveaux pouvoirs par le doyen, la courte confrontation fait office de clin d’œil.
Bido colorisation
  • Lorsque Mister Satan est poursuivis par des Zombies l'un d'entre eux ressemble beaucoup à Bido mais avec une coloration très différente. Les animateurs se sont sans doute servit de son modèle pour ce zombie.
Producteur du film
  • Au début du film, Enma Daiô tamponne trois fiches pour le voyage en Enfer. Ces trois noms Japonais qui apparaissent sont en réalité les producteurs du film : Tan Takaiwa, Tomio Anzai et Tsutomu Tomari.

Censure

Hitler Dragon Ball

Le film fut censuré en France sur deux points, la première est l'armée des ténèbres qui apparait du film, qui caricature ouvertement Hitler, pour éviter des problèmes, AB Production pour la sortie cinéma censura tous les passages ou le défunt tyran prend la parole.

Enfin, le film sortait avec comme complément le 13ème film d'animation. Les adaptateurs de la firme AB Production n'ont pas jugés très bonnes les musiques de ce film, ainsi les musiques du films furent supprimées, et ce sont les très belles musiques du film "Tapion" qui ressortent dans ce film. Étonnamment, elle donne un nouveau ton au film non négligeable, notamment sur la courte apparition de Veku.

Il faut cependant souligner que les musiques d'origines de Shunsuke Kikuchi sont à l'image de Janemba, totalement décalées. Toutefois, on note quelques reprises déjà connues, par exemple, lorsque les héros dé fusionnent, on peut réentendre le célèbre thème qui accompagne la défaite de Broly dans le film 8, quant à la musique qui accompagne l'adieu de Vegeta à la fin du film n'est pas sans rappeler une célèbre musique de Goldorak auquel avait travaillé le compositeur.

Galerie

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .