FANDOM


Nos amis sont dans l'espace, voilà maintenant 1 jour et 22 heures (heure terrienne) que l'aventure a commencée. Dans le vaisseau de Mr. Brief, Vegeta et les Z Fighters se reposaient, après une journée et demi d'entraînement. Après une lutte dans l'espace, Hit est enfin parvenu à atterrir sur la géante rocheuse Géonazia, dans le but de surveiller Cooler et ses hommes.

~ Planète Gaumedha ~

Son Gohan : Iiiiiiyuhh..ahhhh...

Son Gohan venait de s'étirer, il venait de prendre son premier repos depuis que Whis l'avait amené sur Gaumedha. Il avait passé un horrible sommeil dans sa cabane, il avait toujours cette sensation que quelqu'un l'observait à travers la forêt noire de Gaumedha et n'était plus à l'aise. Il était même prêt à crier « OÙ EST-CE QUE TU TE CACHES ?!! ». Mais après tout, peut-être qu'il devenait fou, avait-il pensé, la sensation d'être seul au milieu d'une forêt noire marécageuse lui faisait peut-être perdre la tête. Il se leva et estima préférable de changer d'endroit. En cours de route il se remémorait son premier entraînement avec Piccolo, qui l'avait laissé seul pendant 6 mois.

~ Planète Géonazia ~

Sur Géonazia, Hit suivait discrètement Cooler, ses élites ainsi que les géonaziens. Cooler avait entre temps rappelé ses ingénieurs : Gounaray, Mandik et Anorik pour assister à la réunion. Toujours en les suivants, Hit était entré dans une très grande grotte, qui ressemblait davantage à un nid d'insectes faite de pierre, mais l'architecture était très bien réalisée, comme dans une église ou une mosquée. Il marchait discrètement pour ne pas révéler sa présence. Quelques minutes plus tard, il descendit, descendit encore et il fit de plus en plus sombre. Hit sentait qu'il y avait du mouvement encore plus bas. Quelques temps après, il vit un petit trou qui lui permettait de voir ce qu'il se passait plus bas et... il ne pouvait croire à ce qu'il voyait !

Hit : (Mais qu'est-ce que...)

En effet, à travers le petit trou, il voyait d'en haut une géante usine qui fabriquait des androïdes. L'usine d'androïdes contenue dans le vaisseau de Cooler était toute petite comparée à celle contenue sur Géonazia. Hit remarqua qu'il y avait plusieurs sections, avec de grands écriteaux où l'on pouvait lire : « ANDROÏDES DE COMBAT / STANDARD » ; « ANDROÏDES DE STRATÉGIE » ; « ANDROÏDES DE SÉCURITÉ » ; « ANDROÏDES ASSASSIN » ; « ANDROÏDES PILOTE » ; « ANDROÏDES DE SURVEILLANCE » ; « ANDROÏDES DE SOIN » ; « ANDROÏDES DE RÉPARATION » ; « ANDROÏDES OFFICIER / COMMANDANT ». Les couleurs des androïdes différaient selon les sections. Les androïdes de combat étaient blancs et bleus, les androïdes de stratégie étaient petits et marrons, les androïdes de sécurité étaient blancs et rouges, les androïdes assassin étaient tout noirs, les androïdes pilote étaient blancs et gris, les androïdes de surveillance étaient blancs et oranges, les androïdes de soin étaient tout verts, les androïdes de réparation étaient tout blancs, et les androïdes officier étaient dorés.

Hit : (Je ne sais pas ce que ces mecs mijotent, mais ce n'est pas à prendre à la rigolade. C'est une armée.)

Quelques minutes après, Hit reprit son chemin en direction de là où Cooler et les autres étaient passés. Quelques minutes plus tard, Hit était arrivé devant une grande porte, il grimpa au plafond pour voir et écouter à travers une fenêtre en haut de la salle. Enfin, il vit une grande table ronde avec une dizaine d'hommes, qui étaient les leaders de l'armée de Cooler, Hit reconnut un représentant de la race de Botamo parmi eux, il était exactement comme lui, mais en brun. Il reconnut aussi un Metalmen. Il y avait aussi un représentant de la race de Zarbon.

Cooler : Je vous en prie, asseyez-vous.

Tout le monde s'assit. Autour de la table ronde, il y avait Cooler et ses 2 élites, Gunsh le souverain de Géonazia et Gūnū le majordome, Gounaray et ses assistants Mandik et Anorik, et les 11 autres étaient les leaders de l'armée de Cooler.

Cooler : J'imagine que vous savez déjà pourquoi je vous ai convoqué ici. Vous connaissez déjà tous mon plan, bien entendu ? Faire régner un empire éternel avec une armée impériale.

Le Metalmen : Tshu...Thukeu, tshupô.

Cooler : Pouvez-vous me décrypter ce langage ?

Le Metalmen tapa sur sa tête.

Le Metalmen : Désolé, je crois que le décryptage a mal marché... Tshusss, tshupô.

Cooler : Si je vous ai convoqué ici, c'est pour mettre au point nos préparatifs pour mon empire.

Un leader : Quand votre heure sera venue de léguer votre place, vous la laisserez à votre futur fils ?

Cooler : Je ne léguerai ma place à personne, car je serai devenu immortel d'ici-là. Je dirai même qu'il faudrait que je le tue, car l'univers doit m'appartenir à moi et à moi seul.

Gunsh : Paddū ashū ngūlū, atrakkū nikkū mū armū paddū. Akkū shakkū, anū !

Gūnū : Le chef dit, que la loyauté du peuple géonazien vous sera sans égale durant tout votre règne.

Cooler : En effet. Plusieurs peuples se sont ralliés à notre cause, vous avez donné votre parole donc j'ai votre soutient.

Gunsh : Tūpabbū dazū, lanū mū armū pakkū pū.

Gūnū : Le chef dit, que nos androïdes seront bientôt prêts à être activés et seront à votre disposition.

Antberry : Seigneur de l'univers, je suis convaincu qu'avec le soutien du peuple géonazien et de leur armée d'androïdes s'ajoutant à ceux fabriqués par nos ingénieurs dit-il en regardant Gounaray, Mandik et Anorik, nous disposerons d'une armée qui sera sans égale. Ceux qui oseront nous résister seront complètement dépassés.

Cooler : En effet, l'ordre divine devra se plier à nos exigences.

Un leader : Votre armée sera tellement puissante que même Beerus ne pourra rien faire !

Sauzer : Ne sous-estimez pas trop les dieux de la destruction. Ils ont le pouvoir de détruire n'importe quoi !

Cooler : Ne t'attarde pas sur ça Sauzer, tout est écrit dans le planning. Vous le savez sans doute, mais j'ai déjà envoyé mes hommes conquérir nos premières planètes. Ces hommes agiront en tant que chef d'un commando d'androïdes, chaque homme disposera d'un commando. Si un de nos hommes veut davantage d'androïdes à ses côtés, il devra en faire la demande.

Sauzer : Vous voulez dire que chacun de nos hommes auront un commando d'androïdes à leurs côtés ?

Cooler : C'est exact.

Gounaray : Nous sommes ravis que nos androïdes puissent vous être utiles. Euh...autant que les androïdes fabriqués ici.

Un leader : Et nous, on fait quoi dans tout ça ?

Cooler : Nous sommes le gouvernement et je suis votre empereur.

Gunsh : Manū lattū kūssū lappū, Kattar lemū jakkū pabbū, mū zittū zūkūs.

Gūnū : Le chef dit, que le Maréchal Kattar est actuellement en pleine mutation dans une de nos usines.

Cooler : Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, le Maréchal Kattar est une de nos recrues les plus loyales. Ce Kattar deviendra le commandant suprême des androïdes.

Gunsh : Ashū halū, kettū pokkū pabbū. Kattar lakū dinūkūm azū.

Gūnū : Le chef dit, que la mutation du Maréchal Kattar devrait terminer dans quelques temps.

Le Metalmen : Il mute, mais p...tshuss, tshupô, tshuk... Tshhhuuuu...

Le Metalmen tapa sur sa tête.

Metalmen : Foutu décryptage qui fonctionne mal... Bon je disais, il mute, mais pourquoi ?

Cooler : Parce que le Maréchal Kattar est issu d'une race biologique. Il est issu de la même race que nos ingénieurs, un être humain qui sera muté de sorte à devenir une machine à détruire.

Un leader : En voilà une bonne idée ! Alors si j'ai bien compris depuis le début, vos hommes agiront avec un commando d'androïdes à leurs côtés, avec le Maréchal Kattar au-dessus pour diriger cette opération. Chacun de vos hommes devra conquérir une planète et vous la vendre à bon prix, c'est bien ça ?

Cooler : En effet, un peuple ne voulant pas s'agenouiller devant nous devra être exterminé sans préavis. Il faudra épargner les peuples qui accepteront de travailler sous nos ordres.

Antberry : Et mon escadron, ils seront impliqués aussi dans cette opération, non ?

Cooler : Nous les engagerons pour les missions suicidaires.

Gunsh : Ashtū lajū kappū, minūssū jinkū assinū lū mūbū.

Gūnū : Le chef dit, que nos androïdes assassins seront là pour les aider.

Cooler : Tous ici, j'imagine que vous savez déjà que je compte fêter mon intronisation sur l'une des lunes de cette planète.

Gunsh : Jaggū dokkū, sissū Lamoria kakkū.

Gūnū : Le chef dit, que le terrain est prêt sur notre lune Lamoria.

Cooler : Très bien, comme je vous le disais...

Hit écoutait toujours la conversation à travers la fenêtre. Cependant... Il ignorait qu'un géonazien, qui était sorti de son trou dans la grotte entre temps, l'avait remarqué. Hit en revanche, estima qu'il en avait entendu assez, il sortit de la grotte et retourna à son vaisseau pour prévenir Vegeta. Mais le géonazien qui l'avait remarqué, ouvrit la porte de la salle de réunion à la volée.

Gunsh : Appū akkūtshakkū pittū !! Shottū nakkū tomū zatū danfū ?!! Jaffū saddū likkū ! (Hé toi ! C'est quoi cette manière d'entrer comme ça en pleine réunion ?!! Sors d'ici immédiatement !)

Le géonazien : Kakkū Vinūrū, fadū lappū kikkūmū larū. Pattū dizū limiūgakkū ! (Pardon Vénérable, mais il fallait que je vous prévienne que votre réunion n'est plus privée. Un étranger était en train de vous écouter !)

~ Cube de Whis, dans l'espace ~

Le cube Whis volait dans l'espace, en direction des 5 lunes de Siwar.

Bardack : Il faudra demander aux habitants où se trouve cette salle de l'esprit et du temps... J'espère qu'ils ne vont pas mal m'accueillir, je leurs ai fait beaucoup de mal.

Son Gokû : T'inquiète papa, tu m'as dit que c'était un peuple pacifique alors y aura aucun 'blème !

Whis : Nous arriverons d'ici quelques heures.

Bardack : Parfait.

Beerus : Vous allez encore me faire des conneries, je le sens...

~ Planète Gaumedha ~

Une journée de plus est passée. Son Gohan s'était construit une nouvelle cabane. Mais il avait toujours cette étrange sensation qu'on l'observait. Son Gohan ne pouvait plus rester une minute de plus sur cette planète. Personne ne l'attendait, c'était complètement faux, avait-il pensé, il allait rappeler Whis pour retourner sur Terre. Quelques minutes passèrent, il se sentait encore plus observé...et encore...oui, quelqu'un l'observait... QUELQU'UN L'OBSERVAIT !

Son Gohan : SORS DE TA CACHETTE ENFOIRÉ !

Il s'était préparé à attaquer et en effet, un mystérieux petit bonhomme se trouvait juste au-dessus de lui dans l'arbre. Il se protégeait avec ses mains.

Le petit bonhomme : N...Non...Non je t...je t'en prie ! Ne me f...fais pas de mal ! Je... Je voulais pas te faire peur, oui oui je t'assure !

Le petit bonhomme était tremblant, très petit, très vieux, il était ridé et avait une longue barbe blanche plus grande que lui, il était assez maigre. Il était habillé d'une vieille taie d'oreiller autour du torse et des feuilles autour de la taille. Il avait une jambe tordue et paraissait assez faible.

Son Gohan : Qui êtes-vous ?

Le petit bonhomme : J...je suis un vieillard qui habite ici, et toi ?

Son Gohan : Je m'appelle Son Gohan.

Le petit bonhomme : Et...t..tu fais quoi ici ? Son Gohan ?

Son Gohan : Je cherche quelqu'un, c'est « un grand homme, un grand guerrier », et il m'attend d'après ce qu'on m'a dit.

Le petit bonhomme : Mais je ne vois pas de qui tu veux parler, voyons !

Le petit bonhomme descendit de l'arbre avec difficulté à cause de sa jambe gauche qui est tordue. Son Gohan l'aida à descendre. Sur le sol, la barbe du petit bonhomme traînait par terre.

Son Gohan : Fait chier... Alors cette personne n'existe pas ?!

Le petit bonhomme : Bien sûr que non, t'as cru quoi en venant ici ? Moi je suis un petit habitant, rien d'autre.

Le petit bonhomme dévora une saucisse qui était sur le feu, et un bout de gâteau, ce qui énerva Son Gohan.

Son Gohan : Héé lâchez ça voleur ! C'est à moi !

Le petit bonhomme : Mais laisse-moi manger nom d'un chien !

Son Gohan : Désolé, mais j'ai très peu de temps à perdre et cette nourriture n'est pas à vous ! Je vais retourner sur Terre, au revoir et désolé de vous avoir dérangé...

Alors que Son Gohan s'apprêtait à partir, le petit bonhomme le retenu.

Son Gohan : Qu'est-ce que vous voulez ? Lâchez-moi bon sang !

Le petit bonhomme : Non non non ! Ne pars pas maintenant, je peux t'aider à trouver celui qui t'cherche ! Mais d'abord viens à la maison !

Son Gohan : Non, je dois...

Le petit bonhomme : S'il te plaît viens ! Tu vas pas laisser un petit vieux comme moi sans compagnie, hein ? T'inquiète après j'te laisse tranquille !

Son Gohan : Pas longtemps...

Le petit bonhomme prit Son Gohan par la main et le força à le suivre.

Le petit bonhomme : Allez viens avec moi ! Je t'invite chez moi, on va manger quelque chose de bon, oui oui, quelque chose de très bon !

Son Gohan : Grrrr comme si j'avais que ça à foutre...

Mais malgré tout, Son Gohan céda et accepta de suivre le petit bonhomme. Qui est donc ce mystérieux petit bonhomme ? Sur Géonazia, une autre usine d'androïdes est en marche, voilà qui risque de compliquer les choses ! Et en plus de ça, Hit a été remarqué par un géonazien en train d'écouter la réunion, ce qui est mauvais signe. Pendant ce temps, Son Gokû et Bardack avancent toujours en direction de la planète Siwar avec le cube de Whis. Vegeta et les autres ont reprit l'entraînement. Que va-t-il donc se passer et que va-t-il advenir de la suite de ces événements ?

À suivre...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .