FANDOM


(Billet de blog créé ou mis à jour.)
(Billet de blog créé ou mis à jour.)
 
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
|Saga =
 
|Saga =
 
|Précédent = [[Blog utilisateur:Vegeta le Prince des Saiyans/Chapitre 024 - Le grand départ]]
 
|Précédent = [[Blog utilisateur:Vegeta le Prince des Saiyans/Chapitre 024 - Le grand départ]]
|Suivant = Prochainement...
+
|Suivant = [[Blog utilisateur:Vegeta le Prince des Saiyans/Chapitre 026 - Gaumedha et la planète introuvable]]
 
}}''Après la mission de conquête galactique, voilà que l'aventure a commencée ! Nos amis sont maintenant partis pour une quête qui leur réservera des belles et mauvaises surprises. Son Gokû s'est téléporté chez Maître Kaïô, Son Gohan est parti avec Whis qui lui réserve quelque chose d'assez spécial. Et Vegeta et le reste sont dans le vaisseau spatial Namek, en direction de la nouvelle Namek.''
 
}}''Après la mission de conquête galactique, voilà que l'aventure a commencée ! Nos amis sont maintenant partis pour une quête qui leur réservera des belles et mauvaises surprises. Son Gokû s'est téléporté chez Maître Kaïô, Son Gohan est parti avec Whis qui lui réserve quelque chose d'assez spécial. Et Vegeta et le reste sont dans le vaisseau spatial Namek, en direction de la nouvelle Namek.''
   

Version actuelle en date du février 6, 2020 à 22:10

Après la mission de conquête galactique, voilà que l'aventure a commencée ! Nos amis sont maintenant partis pour une quête qui leur réservera des belles et mauvaises surprises. Son Gokû s'est téléporté chez Maître Kaïô, Son Gohan est parti avec Whis qui lui réserve quelque chose d'assez spécial. Et Vegeta et le reste sont dans le vaisseau spatial Namek, en direction de la nouvelle Namek.

~ Vaisseau spatial Namek ~ Modifier

Kuririn et Piccolo regardaient la Terre s'éloigner à travers une fenêtre, ce n'était plus qu'une bille désormais.

Piccolo : Mmh... Qui sait quand on reviendra.

Kuririn : Hein ? Qu'est-ce que tu veux dire ?

Piccolo : Tu sais à quoi tu t'engages ?

Kuririn : Euh...

Piccolo : Mh, alors tu n'aurais peut-être pas dû partir hein ?

Kuririn : C'est difficile...

Piccolo : Allez ressaisis-toi, tu dois oublier ce que tu quittes et penser à ce qui t'attend ! Ou alors tu préfères rentrer tout de suite, pendant qu'il en est encore temps ?

Kuririn jeta un dernier regard sur la Terre, qui n'était plus qu'une lueur blanche désormais. Il pensa à Maron, à ce qui pouvait lui arriver si jamais il échouait. Soudain, il était plus déterminé que jamais, à partir.

Vegeta : On va avoir besoin d'un espion.

Ten Shin Han : Un espion ? Pour quoi faire ?

Vegeta : J'ai besoin de quelqu'un qui sache ce que fait cet enfoiré dans l'espace, et qui puisse nous tenir au courant de chaque chose d'inhabituel qu'il se passera.

Piccolo : Si seulement Sam Fishaur n'était pas mort... Je regrette de lui avoir détruit son téléporteur lorsque je l'ai rencontré pour la première fois, tout est de ma faute.

Dende : Ce n'est pas ta faute ! Non non ! Ils se seraient débarrassés de lui dès qu'ils n'auraient plus eu besoin de ses services !

Piccolo : J'ai été trop naïf d'avoir pensé que l'emmener au palais divin assurerait sa protection, plutôt que de le garder à mes côtés.

Dende : Et moi j'ai été trop naïf de ne pas te l'avoir dit plus tôt !

Vegeta : Ce n'est pas grave, on ressuscitera votre ami avec les Dragon Balls. Mais en réalité, je pense à quelqu'un...

Tous les Z Fighters se tournèrent vers lui, en attendant plus d'explications.

Vegeta : Quelqu'un de très doué... Hit.

Kuririn : Hein ?

Piccolo : Comment ?

Dende : Hit ?

Ten Shin Han : Mais il vient d'un autre univers ! Il pourrait très bien nous faire un mauvais coups.

Vegeta : Ne dis pas de bêtises ! Je connais ce Hit, il s'intéresse beaucoup Kakarot.

Piccolo : Pour sa grande force ?

Vegeta : Pfeuh... On peut dire ça comme ça.

N°17 : Comment comptes-tu le contacter ? On parle quand même d'un être d'un autre univers, pas d'un vagabond de notre univers.

Vegeta : Mh mh mh, je crois avoir ma petite idée. Hit est un assassin à gages dans son univers, il sait être discret et comment agir en douce sans se faire repérer, donc c'est exactement lui qu'il nous faut.

~ Planète de Maître Kaïô ~ Modifier

Son Gokû et Bardack s'étaient rendus chez Maître Kaïô, par téléportation.

Maître Kaïô : Alors si je comprends bien, vous voulez aller sur une planète qui se nomme « Siwar », c'est bien ça ?

Bardack : C'est exact.

Maître Kaïô : Laissez-moi quelques minutes.

Maître Kaïô fouilla dans l'univers grâce à sa vision. Mais il ne trouva aucune planète au nom de Siwar.

Maître Kaïô : Navré de vous l'apprendre, mais la planète que vous cherchez n'existe pas.

Son Gokû : Quoi ?!

Bardack : Il raconte n'importe quoi ! Puisque je vous dit que j'y ai été quand je travaillais pour le compte de Freezer !

Maître Kaïô : Vous devez confondre avec une autre planète, j'en suis sûr hi hi hi.

Son Gokû : Recommence ! T'as sans doute mal regardé.

Maître Kaïô fouilla une seconde fois dans sa vision, mais il ne trouvait toujours rien.

Maître Kaïô : Je vous répète, la planète que vous cherchez n'existe pas. J'ai la vision divine dans ma tête donc aucune planète ne m'échappe ! Si je vous dis qu'elle n'existe pas, c'est qu'elle n'existe pas point !

Bardack : T'es qu'un bon à rien !

Son Gokû : Papa ! Viens on va demander au seigneur Kaïô Shin !

Maître Kaïô : Hé non attends ! Comment oses-tu...

Mais Son Gokû s'était téléporté avec son père avant même qu'il ait le temps de finir sa phrase.

Maître Kaïô : Haa les Saiyans, en plus d'êtres des TUEURS EN PERSONNE, ils n'ont aucune conscience de la gravité de leurs péchés.

Bubbles : Hohohohoho, hohohohoho

Maître Kaïô : Oui, je sais bien que tu es d'accord avec moi.

~ Cube de Whis, dans l'espace ~ Modifier

Whis était dans son cube, en compagnie de Beerus et Son Gohan. Le cube volait dans l'espace.

Beerus : Je ne me mêle pas à toutes ces histoires !

Son Gohan : Je répète, vous auriez pu nous aider quand même, vous ne réalisez pas ?! Mon petit frère s'est fait voler son âme, et ma mère aussi bon sang !

Beerus : Je suis désolé pour toi, mais mon rôle ne se limite pas à supprimer les mauvais types, mais de maintenir l'équilibre entre le bien et le mal.

Whis : Ho ho ho, votre rôle à vous, c'est de dormir, je dirais !

Beerus : Commence pas avec tes conneries, d'accord ?!

Son Gohan : ...

Whis : Tu te demandes sans doute où on va, c'est bien cela, fils de Son Gokû ?

Son Gohan : Oui, alors vous allez m'entraîner avec vous, c'est ça ?

Son Gohan paraissait heureux à cette idée d'être entraîné par Whis.

Whis : Ce n'est pas moi qui va t'entraîner.

Son Gohan : Comment ?!

La joie de Son Gohan était retombée aussitôt.

Beerus : Whis, ne me dis pas que...

Mais Whis lui fit signe de se taire.

Son Gohan : Bordel, où m'emmenez-vous ?!

Whis : Puisque tu es si curieux, je t'emmène sur la planète Gaumedha.

Son Gohan : Gaumedha ?

Whis : Il y a sur cette planète un type qui t'attend, c'est un grand homme, un grand guerrier.

Son Gohan : Vous dites qu'il m'attend ?

Le bâton de Whis sonna, il répondit à l'appel.

Whis : Oh, Vegeta, que voulez-vous ?

Vegeta : Dis à ta sœur qu'elle nous amène son guerrier le plus puissant, Hit.

Whis : Ow quelle faveur ! C'est d'accord !

~ Planète Namek ~ Modifier

Sur Namek, l'atmosphère paisible était aussitôt revenue. Le trio des Fous, dont les membres sont Fraiz, Framboiz et Ceryz, avait été battu sans efforts par les frères jumeaux Lacus et Losus, puis enfermé dans des petites cages, il y en avait pour un chacun. Losus venait de fermer la troisième cage en claquant la portière, celle de Fraiz, et ce dernier attendit qu'il soit hors de vue pour parler.

Fraiz : Je vais vous dire une bonne chose qu'il faut que vous sachiez les gars... c'est vraiment pas notre jour de chance.

Ceryz : Je pense qu'on est quand même enfermé ici, en héros ! On a été enfermé alors que nous étions prêts à nous battre pour sacrifier nos vies en tentant de descendre cette face de cassis !

Framboiz : Mais...on ne s'est même pas battus, regarde-toi Ceryz, en plus tu t'es pissé dessus quand l'autre grand courait vers toi pour t'attaquer.

Fraiz : Toi aussi Framboiz et...ouais moi aussi...

1 heure passa.

Mûri : Tenez, mangez c'est pour vous.

Mûri leur distribua des sandwichs aux œufs de crapaud, avec de la sauce marmarienne (recette Namek), ainsi qu'un verre d'eau.

Framboiz : C'est... c'est pour nous ?

Framboiz lâcha une larme de joie.

Mûri : Estimez-vous heureux que nous le peuple Namek, servons à manger à nos prisonniers. Nous sommes une race paisible, alors nous estimons que même les prisonniers doivent manger et boire. En plus nos réserves sont remplies, vu que nous les Nameks, n'avions pas besoin de manger ni de boire.

Mûri s'en alla. Fraiz goûta le sandwich, mais recracha aussitôt, Ceryz et Framboiz firent de même.

Ceryz : C'est dégueulasse la bouffe Namek !

3 enfants Nameks arrivèrent, le troisième était Mona, devant les prisonniers.

Enfant Namek n°1 : Méchants !

Enfant Namek n°2 : Pas beaux !

Fraiz : C'est vous les méchants pas beaux !

Mona s'approcha de la cage de Fraiz. À travers les barres, il lui mit un violent coup de pieds aux testicules.

Fraiz : AWOUAYAWOUUU !!!

Fraiz se tortilla de douleur dans tous les sens.

Ceryz : Fraiz, ça va ?!!

Fraiz : HIII... Ça va hé hé hé, ce sale gosse croit qu'il m'a fait mal ! (AYIAAAAAHH ÇA FAIT MAAAAL !!!)

Fraiz se tortillait de plus belle dans tous les sens, dans sa cage.

Framboiz : T'es sûr que tout va bien ? J'ai l'impression que tu souffres.

Fraiz : Tout...T...Tout va bien ! Je fais simplement de la gymnastique ! (WOAAAYAAAA PUTAIN QUE ÇA S'ARRÊTE, J'AI MAAAL !!!)

L'enfant Namek n°1 s'approcha de la cage de Framboiz, et lui tira la langue.

Framboiz : Ah non ! Il ne faut pas faire ça jeune homme, c'est très très mal élevé !

Un villageois Namek adulte approcha pour prendre les enfants avec lui.

Le villageois Namek : Les enfants, voyons ! Ne restez pas là devant ces criminels !

Ils s'éloignèrent.

Framboiz : Hé les gars, heureusement que j'ai pensé à tout !

Ceryz et Fraiz : ??

Framboiz : Hé hé hé, regardez, mon scouter est encore dans ma poche ! On va pouvoir appeler du renfort !

Ceryz : Super !

Fraiz : Bien pensé ! (PUTAIN QUE LA DOULEUR S'ARRÊTTEEEUH)

Framboiz alluma son scouter.

~ Vaisseau de Cooler ~ Modifier

Antberry : Seigneur de l'univers, nous recevons un appel sur mon scouter. Il s'agit du groupe de Fraiz, Framboiz et Ceryz.

Cooler : ...

Antberry répondit.

Antberry : Alors, vous avez trouvé une bonne planète ?

Framboiz : On est dans le pétrin ! Il y a des méchants pas beaux autour de nous, on les a bien combattus mais ils sont à 100 000 contre nous, ils sont en train de nous...de nous torturer !

Une voix grave : Hé, c'est quoi ce machin là ?! Donne-moi ça ! Brzz...zprchhh...zprchhh...zprchhh...

Le scouter d'Antberry ne captait plus leur signal. Il s'agissait de la voix de Lacus, et Antberry comprit que le scouter de Framboiz venait d'être détruit par celui qui avait cette voix grave.

Antberry : Seigneur de l'univers, regardez sur le radar. L'appel que je viens de recevoir a été localisé sur une planète nommée « Namek ». Alors que faisons-nous ? On y va ?

Cooler : Non. Nous avons quelque chose d'important à faire, as-tu oublié notre réunion qui a lieu sur Géonazia ?

Antberry : Ah oui, c'est vrai.

Cooler : Envoie simplement une navette à leur rescousse. Dites-leur également qu'ils peuvent s'occuper de cette misérable petite bande s'ils le veulent, ils n'ont pas accompli le travail tel que je l'ai demandé.

Antberry : Très bien !

Antberry passa un appel, vers une navette qu'il choisit aléatoirement.

~ Navette de Sark, Zant et Ghira ~ Modifier

La navette volait et se trouvait non-loin d'une planète glaciale, qu'ils étaient prêts à envahir. Sark reçut un appel de Antberry.

Sark : Quoi ?

Antberry : Désolé de vous déranger alors que vous êtes en pleine mission, mais nous venons de recevoir un S.O.S. venu de Namek, de la part de Fraiz, Framboiz et Ceryz.

Sark : Et donc ?

Ghira : Il va falloir faire demi-tour ?

Antberry : Le seigneur de l'univers exige que vous alliez leur porter secours, il a également dit que vous pouvez vous occuper de ce trio si cela vous chante, vu qu'ils n'ont pas répondu correctement à la demande du seigneur. La planète Namek se trouve dans le secteur de Mimax, c'est la planète n°4 du système.

Sark : Entendu, on y va.

Il mit fin à l'appel.

Sark : Zant, direction Namek !

Zant : Très bien.

Et la navette, qui s'apprêtait à attaquer une planète glaciale, fit demi-tour en direction de la nouvelle Namek, pour soi-disant, porter secours à Fraiz, Framboiz et Ceryz.

3 heures passèrent.

~ Cube de Whis, dans l'espace ~ Modifier

Whis : Voici Gaumedha, Son Gohan.

Son Gohan : Hein ? Je vais aller là-dessus ?

Ils étaient enfin arrivés à destination, ils étaient à proximité de la planète Gaumedha et voyaient la mystérieuse planète juste devant eux. Mais la planète ne lui procurait aucune envie, à Son Gohan, d'y poser les pieds. D'épais nuages brumeux noirs et gris recouvraient la planète, elle était peu éclairée, recouverte de forêts, et les mers qui s'y trouvaient étaient noirâtres. Elle était semblable à la Terre, mais en beaucoup plus sombre et était beaucoup plus remplie en terme de végétation.

Son Gohan est enfin arrivé devant l'objectif que Whis lui avait prévu, d'après Whis, un grand guerrier l'y attend, mais y a-t-il vraiment un grand guerrier sur cette planète à la texture si triste, sombre et ténébreuse ? Pendant ce temps, une navette de soldats de Cooler est encore une fois en direction de la nouvelle Namek, Vegeta et les autres ont enfin commencé l'entraînement dans leur vaisseau. Du côté de Son Gokû et Bardack, ils ne parviennent pas à trouver la planète Siwar, qui est inexistante d'après maître Kaïô, pourtant Bardack affirme l'avoir visité, alors comment vont-ils y parvenir ?

À suivre...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .